Vous êtes ici : Nicolas Augé . com » Divers » USEFooL Challenge : un défi et un soutien pour chaque enfant

USEFooL Challenge : un défi et un soutien pour chaque enfant

Juin 16 2017

Des potes, des idées, c’est tout ce dont vous aurez besoin. Vous avez un avantage évident : grâce à votre métier, vous pouvez mettre au défi tout un réseau ! Ça peut être sympa de lancer un défi dans le cadre du Usefool Challenge organisé par l’UNICEF et je ne résisterai sans doute pas à en lancer 2 ou 3 prochainement.

Des défis pour la bonne cause

Vous vous souvenez sans doute du Ice Bucket Challenge lancé en 2014 pour aider à la recherche sur la maladie de Charcot (autrement appelée sclérose latérale amyotrophique). Vous y avez peut-être participé vous-même, sans atteindre, cependant, le buzz réalisé par certains comme Mark Zuckerberg ou Steven Spielberg, Cristiano Ronaldo ou Usain Bolt, George W. Bush ou Lady Gaga.

Ces challenges sont beaucoup plus efficaces que les campagnes annuelles pour récolter des dons. Le Ice Bucket Challenge a non seulement été une véritable page de publicité pour l’ARSLA (association pour la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique), mais il a aussi permis une collecte de dons sans précédents, de l’ordre de 2 milliards de dollars dans le monde entier, et 150 000 euros en France, en un seul été.

UseFool Challenge : comment procéder pour lancer un défi ?

Rien de plus simple pour des personnes comme nous, parfaitement entraînées à l’usage des réseaux sociaux :

  • Tout d’abord, vous devez vous rendre sur la page créée pour l’occasion : www.usefool-challenge.fr.
  • Ensuite vous cliquez sur « Go »,
  • puis sur « Je lance un défi ».

Vous pouvez vous enregistrer avec votre compte Facebook ou créer un compte Usefool-challenge.

Choisir le défi est sans doute la chose la plus difficile dans le processus simplissime de l’inscription au challenge. De la barbe bleue à l’épilation pour les hommes, en passant par les déguisements de tout poil à montrer en public, au bureau, etc., il existe actuellement 12 choix possibles.

Ces défis ne vous plaisent pas ? Qu’à cela ne tienne, vous pouvez créer votre propre défi. Tous les délires sont permis, sous réserve de respecter la charte des défis. Au menu, respect des autres, respect des animaux et de la planète, respect de la nourriture, etc. Et bien sûr, respect de la règle de la cagnotte, fixée par l’UNICEF.

La règle de la cagnotte ? De quoi s’agit-il ?

L’objectif du Usefool challenge organisé par l’UNICEF est d’obtenir des dons pour financer les actions de l’organisation. Les dons à l’UNICEF servent dans 7 domaines différents, de la santé à la nutrition, en passant par l’eau et l’assainissement, l’éducation et l’égalité ou encore l’inclusion sociale.

L’objet de l’association, créée en 1946, est de défendre les droits des enfants et de leur assurer la santé, l’égalité, l’éducation et la protection. D’une manière générale, les dons sont affectés aux programmes de terrain, selon les besoins. Des campagnes ponctuelles peuvent cependant être réalisées pour des situations d’urgence particulière (urgence Syrie, urgence famine, etc.).

La participation peut être ponctuelle ou mensuelle et le don est libre, tout comme son montant. Le Usefool Challenge n’échappe pas à cette règle. C’est vous qui fixez le montant des dons que vous voulez atteindre. Quand le montant que vous avez fixé est atteint, la personne que vous avez taguée se doit de relever le défi.

Petite astuce pour fixer votre don : plus le défi est difficile, plus le montant sera élevé. Attention toutefois à ne pas mettre un montant que votre réseau ne vous permettrait pas d’atteindre. Si vous avez une liste d’une cinquantaine de personnes actives, vous pouvez espérer 200 ou 300 euros avec des dons individuels de 10 euros. (40 à 60 % de votre réseau).

Votre page de collecte Usefool Challenge

Quand l’étape de l’inscription est terminée, vous disposez d’une page de collecte à configurer. Rien d’exceptionnel, pour des marketeurs comme vous, mais n’oubliez pas que c’est pour la bonne cause. Vous pourrez par exemple ajouter la photo de la personne taguée, et écrire un petit topo pour inciter vos amis à participer. Évidemment, rien n’est moins incitatif qu’une sébile vide… Vous serez bien avisé d’y mettre quelques euros ou dizaines d’euros pour donner l’exemple.

Petite astuce pour inciter vos amis à donner : si vous espérez que vos amis participent chacun à hauteur de 20 euros, par exemple, mettez 20 euros vous-même dans la cagnotte. Ils serviront de montant de référence pour votre réseau.

J’avais envie de vous la jouer façon « Nerve », pour vous inciter à lancer des défis pour la bonne cause. Mais attention, le jeu doit rester festif et généreux. Pas question de mettre la vie des autres en danger.

Alors si vous avez raté le « Ice Bucket Challenge », c’est le moment de vous rattraper. Vous n’avez qu’à taguer vos potes avec le hashtag #USEFooLCHALLENGE ! Et s’il vous reste encore du temps, vous pourrez toujours créer un article sur votre blog spécial « défi » pour donner de la visibilité à l’event.

Pour en savoir plus

Cet article vous a plu ? Partagez-le !