Vous êtes ici : Nicolas Augé . com » Référencement SEO » Retour sur le VLC 2013 – 2ème partie

Retour sur le VLC 2013 – 2ème partie

Sep 18 2013

Introduction

Vous ne connaissez pas le Visibilité Live Camp (VLC) ?

Je vous invite alors à lire l’article sur la 1ère journée du VLC 2013.

image logo visibilite live camp

Les conférences du VLC

Vous trouverez ci-dessous mon retour sur la 2ème journée du VLC 2013.

Pour vous donner mon retour sur cet évènement et plus précisément sur les conférences, je vais livrer mes impressions et ce que m’a apporté chaque conférence.

Ne vous attendez donc pas à une revue détaillé des conférences et un partage des slides.
 

Le SEO international par Julien Bérard

image julien berard vlcPetite présentation rapide : Julien Bérard est consultant SEO, a travaillé au sein de l’agence 1ère position puis chez NetBooster en Angleterre pour finalement travailler aux États-Unis et plus récemment à Vancouver au Canada.

Connu sur twitter par le pseudo SeoMuscle, Julien tiens également un blog sur le Search Engine Marketing.

Je ne pourrais pas commencer à parler de la conférence de Julien sans évoquer le dysfonctionnement connu :

Et ce n’est qu’à partir de 9h30 que nous avons pu rentrer au sein de l’application VEXPO pour assister à la conférence. Cela venait apparemment d’une coupure des serveurs d’Amazon (amazonaws.com).

Ce moment de flottement passé, Julien a pu démarrer et au son de sa voix on sentait bien que l’appel de la couette se faisait sentir.

Cela étant, tout était clair et les slides étaient particulièrement bien pensés puisqu’un enfant de 4 ans aurait tout compris.

Donc, une conférence très pédagogique avec nombre de conseils qui sentent le vécu, rien à redire. On y apprend par exemple que :

Mais également :

En gros, il est préférable de penser local et non pas global lorsqu’on adapte un site dans une langue étrangère à la notre.

Conclusion : merci à Julien d’avoir veillé aussi tard, il était aux alentours de minuit chez lui, pour nous permettre d’avoir autant d’informations sur les choses à faire pour tout projet de SEO à l’international.
 

Le linkbaiting blackhat par Kévin Richard

image kevin richard vlcBon, pour ceux qui ne connaissent pas Kévin Richard, sachez qu’il tient un site de prestations SEO et un blog SEO Black Hat, qu’il est formateur lors du séminaire SEO High Level et qu’il est connu au sein de twitter sous le pseudo 512Banque.

Comme à son habitude, Kévin assure le spectacle avec des phrases magnifiques telles que :

En voyant les slides, on comprend très vite qu’il va falloir aller à la pêche aux gros poissons en ayant les bons hameçons pour prétendre à effectuer du linkbaiting façon chapeau noir.

De plus, la valeur ajoutée de la conférence ne se trouve clairement pas dans les slides mais dans les paroles de Kévin.

Les cas concrets s’enchainent les uns à la suite des autres et on y apprend des choses surprenantes, voir à la limite de l’écœurement parfois ! 😉

Conclusion : l’art du camouflage n’a plus de secret pour Kévin car il est culotté et créatif.

Bref, comme je dis dans mon tweet ci-dessous une conférence qui éveille la curiosité.

Noms de domaine et nouvelles extensions par Jean-François Poussard

image jean-francois poussard vlcJean-François Poussard est directeur chez KeepAlert.com & ProDomaines.com, publie des avis d’expert chez 01net et est présent sur twitter par le biais de ce compte : jfpoussard.

En un mot, une pointure des noms de domaine et je ne suis pas le seul à le dire, loin de là !

Comme lors de l’édition 2012, Jean-François n’a pas lésiné sur son PowerPoint qui est cette fois-ci constitué de 80 slides ce qui en fait un des plus fournis du VLC 2013 !

Mais compte tenu du sujet très vaste, il est facilement compréhensible qu’il y ait autant de slides où nous apprenons tout ce qu’il y a à savoir sur les noms de domaine et notamment les extensions.

Et là de la même façon que j’étais de nouveau étudiant en mathématiques lors de la conférence de Sylvain Peyronnet, j’ai appris plein de choses sur la géographie et l’histoire des pays du monde.

Forcément, les extensions des noms de domaine sont intimement liées aux pays ou régions qu’elles représentent.

De plus, il est également question des procédures d’UDRP, en gros les litiges relatifs aux noms de domaine, avec des exemples cocasses impliquant des sociétés connues.

C’est également à ce moment là que nous apprenons que bien souvent l’option de l’UDRP, coutant au minimum 1500 $, n’est pas choisi. Confère le tweet ci-dessous :

Conclusion : rien que le thème de cette conférence fait vibrer le référenceur que je suis.

Le fait que Jean-François ait une maitrise parfaite de son sujet et qu’il sait comment captiver son auditoire en fait une conférence à ne manquer sous aucun prétexte ! 😉

Révélation de techniques par Paul Sanches

image paul sanches vlc 2013Est-il bien utile de présenter Paul ?

Au cas où, sachez que Paul Sanches est connu sur twitter par le pseudo de Tiger SEO, possède un blog spécialisé dans le décryptage des techniques Black Hat SEO et est également formateur lors du séminaire SEO High Level.

A l’instar de Rudy et Kévin, le discours de Paul est sans concession et brut de décoffrage, ce qui compte c’est que ce soit dit avec le coeur et les tripes.

Je vais tout de suite vous mettre à l’aise, vous ne saurez rien sur ce qui s’est dit pendant cette conférence.

Bon allez, je suis de bonne humeur aujourd’hui alors je vais quand même vous lâchez une info des plus importantes :

Voilà, après vous en faites ce que vous voulez mais c’est dit ! 😉

Je ne vais pas non plus enfoncer des portes ouvertes en vous disant qu’un « spot » où, 48h après publication, le contenu n’est pas indexé sur l’url exacte, ça pue ou des choses de ce genre.

Si vous voulez en savoir plus, c’est vers le séminaire SEO High Level qu’il faut se tourner.

Conclusion : une conférence attendue et le résultat est au rendez-vous avec des techniques et des exemples de spots pertinents qui tracent le chemin vers l’endroit où il faut chercher.

Indexation et désindexation par Olivier Andrieu

image olivier andrieu vlcPour ceux qui ignorent qui est Olivier Andrieu, sachez qu’il est connu à travers la société « Abondance », que ce soit sur twitter ou sur le web par le biais du site ci-contre : http://www.abondance.com/.

Olivier propose de l’audit, du conseil, des formations et est également l’auteur de plusieurs publications dans le domaine du référencement naturel, notamment Réussir son Référencement web, Edition 2013.

Voilà pour la présentation, maintenant passons à la conférence.

Pour commencer, Olivier a souhaité rendre hommage à Jean Véronis, Universitaire en informatique et linguistique, suite à sa mort récente le 8 septembre 2013 et c’est tout à son honneur.

Ensuite, concernant le contenu de la conférence, j’ai beaucoup aimé le souci du détail d’Olivier que ce soit dans les slides ou dans ses propos.

Il est clair que dorénavant, un référenceur se doit de regarder bien sûr de près l’indexation des pages mais surtout la désindexation car ce point est trop souvent mis de coté par la profession et pourtant cela peut être l’épine dans le talon d’achille du positionnement d’un site web.

Il est vrai que le thème de la conférence sied beaucoup plus aux sites ayant un grand volume de pages mais le simple fait de dépoussiérer un ancien site peut amener à se poser de véritables questions compte tenu du danger du filtre « Panda ».

En outre, les différents slides sont très didactiques et donc facilement assimilables pendant la conférence ce qui laisse peu de place à l’incompréhension, bref on sent qu’Olivier est plus que rôdé à ce genre d’exercice.

Pour résumer la conférence, voici ce que je dirais de mon coté :

Conclusion : une conférence qui va à l’essentiel sans fioriture en donnant toutes les clés pour donner de l’amour aux Googlebot et donc par voie de conséquence à son site ! 😉

Automatisation Web et API par Benoit Chevillot

image benoit chevillot vlcBenoit Chevillot est le gérant de la société Divioseo qui propose du référencement, du développement web et de la création de site, et est connu au sein de twitter sous le pseudo de Beunwa.

En outre, Benoit propose des outils en ligne sur http://www.netstorming.fr/ et enfin et non des moindres, est l’organisateur de l’évènement qui allie Technique et SEO, à savoir le TeknSeo.

La présentation étant faite, passons à la conférence.

Tout d’abord, sachez que l’automatisation est clairement un plus indéniable pour un professionnel de l’internet car cela permet d’optimiser son temps de travail et donc de se focaliser sur des choses qui ont plus de valeur ajoutée.

Ensuite, à l’instar de sa conférence lors du VLC 2012 sur les bonnes pratiques du scrap, Benoit nous immerge directement dans la technique et nous dresse une liste assez impressionnante d’outils.

Bon, vous l’aurez compris en lisant le tweet ci-dessus, je crois que la conférence de Benoit était de trop pour mon petit cerveau mais en tant que développeur web, je ne passerais surement pas à coté de cette conférence.

Dès que j’aurais les packages audio et PPT/PDF du VLC 2013, je m’empresserais de visionner tout ça en mode cognitif ON.

Concernant les slides, ils ont le mérite de donner l’url vers les ressources et outils que préconise Benoit et c’est bien ça l’essentiel.

A noter quelques détails croustillants sur l’utilisation de l’automatisation, confère ce tweet :

Conclusion : j’ai hâte de réécouter la conférence de Benoit pour pouvoir bien assimiler tout ça et pouvoir mettre en pratique par la suite.

Sinon pour résumer :

Bilan des 2 journées du VLC 2013

Comme pour l’édition 2012 du Visibilité Live Camp, c’est toujours intensif, très instructif en rajoutant cette fois-ci que le niveau est bien plus haut que d’autres évènements du même type.

Et c’est ça que je trouve fort dans le VLC, c’est que malgré le niveau c’est à la portée de tous au final puisqu’il est possible de se replonger dans les conférences aujourd’hui même ou beaucoup plus tard.

Petit aparté, évitez d’employer le terme « au jour d’aujourd’hui » svp, cela n’a aucun sens ! 😉

Par contre, j’ai un sentiment assez mitigé quant à la solution de VEXPO et je ne dois pas être le seul je pense.

Néanmoins, si le VLC 2014 continuait dans le même environnement cela ne m’empêcherait nullement de m’inscrire.

Bref, un grand merci à l’ensemble des conférenciers de cette édition 2013 qui me permettent d’en apprendre plus tout en restant un gros geek avec le cul vissé sur ma chaise chez moi.

Et évidemment, un grand bravo à notre Raph est sous l’eau international pour son magnifique travail de cracheur de feu et de jongleur ambidextre cul de jatte gentil organisateur.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !