Consultant SEO et Développeur Web

Vous êtes ici : Nicolas Augé . com » Référencement SEO » La gestion des NDD du gouvernement

La gestion des NDD du gouvernement

Jan 19 2013

serps devis referencement gouv frTout a commencé quand j’ai décidé d’aller voir plus en profondeur un mot clé en particulier : « devis référencement » et que je me suis retrouvé en page 3 des SERPs.

Stupeur, étonnement, surprise : que vois-je ? Une agence SEO avec une drôle d’URL dont je ne m’attendais vraiment pas à voir ici ! Confère capture d’écran ci-contre.

Bref, c’est l’histoire d’une agence SEO accessible depuis une URL en gouv.fr.
 

Investigation du nom de domaine

Devant cet état de fait, je décide d’envoyer un petit tweet à la communauté histoire d’en avoir le coeur net que voici :

S’en suit la réaction de beaucoup de confrères et consoeurs, je les en remercie d’ailleurs, où en résumé la balance penche plutôt vers un dysfonctionnement interne qui n’est pas imputable à l’agence SEO en question à savoir : Picamen.

Parallèlement, j’en profite également pour contacter par DM Jean-François Poussard, professionnel passionné des noms de domaine qui était intervenu lors du VLC 2012.

Jean-François me confirme que c’est un sous domaine du NDD travail.gouv.fr qui appartient au DIR ADMIN GEN ET MODERNISATION SERVICE, confère le whois de l’Afnic. Il rajoute même que compte tenu que ce n’est pas un wildcard, c’est louche !
 

L’agence SEO gouvernementale

Bon, ce genre de nom de domaine d’autorité, je crois que nous sommes tous à les connaitre pour y placer du lien. D’ailleurs à ce sujet, j’en profite pour vous inviter vivement à regarder l’excellente conférence de Sandrine Bertrand alias GDTSB lors du SEO Camp Day de Toulouse : Les liens de confiance à poser soi-même.

Mais là, c’est carrément le site directement qui est en gouv.fr ! Pourquoi s’embêter à écrire un commentaire qui sera peut-être modéré, hein ?! 😉

Les vérifications par Whois et DIG n’y changeront rien, c’est effectivement un sous-domaine de travail.gouv.fr et l’AFNIC n’a rien à y redire, ce n’est pas un « FAKE ».

Ce fait divers peut prêter à sourire car même avec cet atout, l’agence est au final très mal positionnée sur ses mots clés, d’autant plus que le « Duplicate Content » doit vraisemblablement être pénalisant puisque le site web reste accessible depuis au moins 7 URLs :

  • http://www.paysdelaloire.travail.gouv.fr
  • http://paysdelaloire.travail.gouv.fr
  • http://www.paysdl.travail.gouv.fr
  • http://paysdl.travail.gouv.fr
  • http://picamen.com
  • http://www.picamen.com
  • http://91.121.79.55 (Merci à frenchtouchseo pour l’info).

C’est assez embêtant pour une agence de référencement, non ?

Cependant le fait que ce genre de chose puisse arriver me laisse perplexe : Comment est-il concevable qu’une telle adresse puisse être dirigée vers un tel site ?

De nombreuses suppositions ont été évoquées sur Twitter comme une tentative de NSEO ou encore qu’un webmaster aurait récupéré les codes après l’abandon du site.
 

Mais que fait le gouvernement ?

Bref, c’est pas clair du tout cette histoire et c’est digne d’un bon Colombo.

On ne parle pas d’un NDD exotique mais bel et bien d’un de ceux du gouvernement, tout simplement.

Alors quand je vois ça, j’en suis à me demander comment sont gérés les noms de domaine en interne par les « employés » du gouvernement et plus j’y pense, plus cela me fait peur.

D’ailleurs, il n’y a si longtemps un audit SEO du site Elysee.fr était déjà dressé chez NoviSEO et le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’était pas fameux !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

EDIT :

  • Lundi 21 janvier 2013 : J’ai pris l’initiative de contacter l’agence Picamen depuis le formulaire de contact de leur site web ainsi que par le biais de leur compte Twitter.
  • Lundi 18 février 2013 : Relance effectuée depuis le formulaire de contact de leur site web.
  • Vendredi 22 février 2013 : Relance effectuée depuis Facebook.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !