Vous êtes ici : Nicolas Augé . com » Divers » Retour sur le coté obscur du RSI

Retour sur le coté obscur du RSI

Fév 5 2013

Avant d’entrer dans les détails et relater ma dernière expérience avec le régime social des indépendants, il m’apparait comme important de rappeler ce qu’est le RSI et son but.
 

Qu’est-ce que le RSI ?

Histoire du RSI

L’organisme de retraite des industriels et des commerçants (ORGANIC) et la caisse de retraite des artisans (AVA) créés en 1948 ont été avec l’AMPI (assurance maladie des indépendants), les 3 acteurs privilégiés de la protection des professionnels indépendants.

Mais s’adresser à 3 différents interlocuteurs a vite constitué une lourdeur préjudiciable aux artisans, aux commerçants et aux professionnels libéraux.

En 2002, est née l’idée de la mise en place d’un régime unique de protection social conformément au programme de simplification administrative du gouvernement.

A la fin de l’année 2004, après la définition des grandes lignes de ce projet, est adopté le texte portant création du RSI. Une instance sera chargée 4 mois plus tard de mettre en place le RSI.

Finalement, le RSI naît véritablement en juillet 2006 de la fusion des 3 entités précédentes.

Rôle du RSI

Caisse de sécurité sociale destinée aux commerçants aux artisans et aux professionnels indépendants, le RSI s’occupe des assurances invalidité décès, vieillesse et maternité maladie de ses membres.

Cet organe de protection sociale vise les professionnels non agricoles, non salariés, gérants ou chefs d’entreprises.

Mode de fonctionnement

En plus des 28 caisses régionales et d’une caisse nationale, le RSI comporte 2 caisses spécifiques à l’assurance maladie des indépendants exerçant des professions libérales.

A noter que les caisses régionales immatriculent les assurés, reçoivent les cotisations et s’occupent des recouvrements contentieux.
 

L’histoire d’un auto-entrepreneur

Maintenant que nous avons une idée très précise de ce qu’est le RSI, c’est le moment de vous faire part de ma dernière expérience malheureuse avec ce régime.

Image de la page d'accueil du site web CFE net

Image de la page d’accueil du site web CFE net

Tout d’abord, sachez que je suis officiellement auto-entrepreneur depuis le 03 septembre 2012 suite à mon inscription sur le site internet du CFE, disponible à cette adresse : http://www.cfenet.cci.fr.

Bien évidemment, mon dossier au sein de ce site est classé en « Déclaration transmise complète » et j’ai également reçu le 18 septembre 2012 le certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements (le SIRENE donc) délivré par l’INSEE.

Après divers tentatives, j’ai réussi à m’inscrire officiellement sur net-entreprises.fr le 12 décembre 2012 pour effectuer mes déclarations sociales.

Image du tableau récapitulatif de déclaration de CA

Tableau récapitulatif de déclaration de CA sur net-entreprises.fr


En réalité, j’ai accès à un tableau explicatif des périodes pour la 1ère déclaration et il m’est demandé au préalable d’envoyer un message à mon organisme social : Le RSI.

En suivant le tableau, il m’est indiqué que je suis censé effectuer ma 1ère déclaration lors du mois de janvier 2013, je ne m’affole donc pas et envoi le fameux message le 06 janvier 2013.
 

Le drame téléphonique

Le 28 janvier 2013, n’ayant aucune réponse et trouvant enfin le temps d’appeler le RSI (pas toujours évident avec le travail et les enfants), mon interlocutrice m’annonce comme une fleur que le RSI n’a jamais reçu l’inscription du site du CFE effectuée en septembre 2012.

L’interlocutrice m’explique qu’il y a parfois des problèmes informatiques et que je dois envoyer par courrier au RSI tous les documents du CFE pour que je puisse déclarer mes revenus.
Outre son ton particulièrement désagréable, j’ai eu le plaisir de me faire raccrocher au nez car j’ai eu l’outrecuidance de lui demander s’il n’y avait pas une possibilité plus rapide !

Suite à cet appel et me sentant assez contrarié, j’envoie un tweet et s’en suit une discussion que je vous laisse lire ci-dessous :




J’en profite d’ailleurs pour glisser un tweet qui m’a fait halluciner :


Et des exemples comme celui-là, vous en trouverez à la pelle sur Twitter, sans parler du web …

Cette histoire me fait penser une fois de plus à un immense gâchis : D’où vient le dysfonctionnement ? Pourquoi la relation assurés / représentants semble si peu empreinte de respect ?

Au final, ce qui me chagrine le plus ce n’est pas que le RSI n’ait pas reçu mon inscription car dans les grandes administrations ce genre de dysfonctionnement arrive malheureusement assez souvent.
Non, ce qui me révolte c’est de se faire traiter de cette façon, à savoir comme une merde !

Bref, si vous avez eu une expérience similaire ou si vous souhaitez ajouter un élément, n’hésitez pas à commenter. 😉

Cet article vous a plu ? Partagez-le !