Consultant SEO et Développeur Web

Vous êtes ici : Nicolas Augé . com » Référencement SEO » Interview : Sylvain Fouillaud de Noviseo.fr

Interview : Sylvain Fouillaud de Noviseo.fr

Sep 12 2012

Qui est Sylvain Fouillaud ?

Pour l’ouverture de mon site et plus précisément de mon blog, j’ai l’honneur d’inviter Sylvain Fouillaud, le « novice » du SEO qui ne l’est plus depuis bien longtemps.

Fraichement diplômé en licence Référenceur & Rédacteur Web (RRW) de l’IUT de Mulhouse, il arbore un bagage SEO très diversifié mais néanmoins complet.

Musicien et plus précisément guitariste addict, il est connu pour ses tests sur Twitter, sa fraicheur et son humilité sans pareille ! 😉

Pour plus d’infos, je vous invite chaleureusement à visiter, si ce n’est déjà fait, l’excellent blog référencement Noviseo.fr.

Bienvenu Sylvain et merci d’avoir répondu positivement à mon invitation.

image logo licence rrw

Tout d’abord, peux-tu nous présenter un peu plus la licence RRW et ton retour sur celle-ci ?

Bonjour Nicolas, merci à toi de m’avoir proposé cet entretien.

À propos de la licence pro Référenceur et Rédacteur Web, il faut avouer que c’est une super opportunité pour les personnes encore dans le cycle étudiant ou pour celles qui veulent reprendre leurs études, comme je l’ai fait.

Au sujet du contenu, on n’évoque pas seulement le SEO mais bien d’autres aspects liés au webmarketing. Bien sûr on touche à tout ce qui concerne l’optimisation, le linking, l’audit, la rédaction mais aussi le SMO, le SEA, l’analytics, l’e-commerce, le droit, les langages web, etc.

L’avantage de cette licence est qu’il est possible de la suivre en alternance : une semaine de cours puis une semaine en entreprise, ça permet de mettre rapidement en pratique ce qu’on apprend. Dans le cas contraire, il est possible de la suivre en formation continue en terminant par 4 mois de stage.

Mon retour sur la licence est clairement positif, l’enseignement y est de qualité.

De mon point de vue, j’avoue que j’aurais aimé travailler un peu plus sur des optimisations clairement techniques comme la gestion du fichier .htaccess, l’optimisation du temps de chargement des pages, l’analyse des logs, etc.

Je sais que les cours ne sont pas figés, il y a donc de fortes chances que ces sujets soient abordés dans les promotions futures. Et puis il faut aussi savoir qu’une licence pro est soumise à un nombre maximum d’heures à ne pas dépasser, il faut jongler avec ça.

Ensuite, pourquoi avoir ouvert un blog dédié aux novices du SEO ?

Il y a deux raisons à l’ouverture de Noviseo.

La première est que je voulais tester concrètement ce qu’était le référencement, essayer au lieu de croire aveuglément ce que je lisais. Je travaillais un peu le SEO sur le site de mon ancienne boîte, mais trop peu pour réellement comprendre.

Concernant la deuxième raison, c’est une réflexion purement stratégique, j’ai en fait ouvert ce blog le jour où j’ai décidé que j’allais postuler à la licence RRW.

N’ayant un cursus scolaire ni littéraire ni informatique et donc par définition moins susceptible d’être accepté, il fallait que je montre mon intérêt pour le SEO. Ça a fait d’une pierre deux coups puisque l’entreprise qui m’a choisi en alternance m’a trouvé en recherchant « étudiant référencement » sur Google.

Pourquoi dédié aux novices ? Ça me permettait d’avancer à mon rythme, de commencer par des choses simples qui ne me dépassaient pas.

Et je me positionnais également en novice, ça me permettait de ne pas être trop incendié si je disais des énormités mais surtout de profiter des conseils des référenceurs plus aguerris.

Quelle place et objectif lui confères-tu par rapport à WRI ou le Site du Zéro par exemple ?

Oh là, rien à voir avec WRI ou SDZ !

Déjà parce que je ne publie que très peu de tutos « pas à pas » et je n’ai pas non plus d’espace de discussion, mis à part les commentaires bien sûr.
Noviseo n’a pas la même portée que ces sites, pas le même volume (que ce soit de pages, de VU, etc.) et je ne prévois pas d’en arriver là.

Avec une fréquence d’un seul article par semaine, j’ai parfois du mal à le boucler pour sa publication le vendredi à 7h00 !

image logo twitter

Lorsque je t’ai rencontré, c’était pour te proposer un nouveau test sur Twitter. Pourquoi autant d’articles sur ce média et pas sur un autre ?

Au final je n’ai pas fait tant d’articles que ça sur Twitter : une première page pour le test qui a été bien retweetée (merci à la sphère Twitter !), le compte-rendu du test et un deuxième compte-rendu de ce test, prenant en compte quelques liens en dur.
Tous mes articles parlent simplement de ce test.

L’autre article parlant de Twitter sur Noviseo est ton test (merci à toi d’avoir pensé à mon blog pour le publier), bien plus complet et qui reprend tous les points de doutes qui planaient sur mon test précédent.

J’ai un peu trop souvent dit le mot test, non ?

J’ai choisi ce réseau social parce que tout le monde en parlait à cette époque, toutes les hypothèses circulaient.

J’ai donc décidé de me faire mon avis par moi-même, et comme bon nombre de twittos m’avaient aidé pour ce test, autant partager le résultat.

Au final que penses-tu de l’impact de ce dernier dans les SERPs ?

Et bien je pense clairement que l’impact de Twitter est positif, au moins à court terme.

Les liens depuis Twitter sont en nofollow donc logiquement ça ne devrait pas être efficace puisque Google n’est pas censé suivre le nofollow. Mais en même temps, le moteur privilégie à la fois la fraicheur et ce qui plait aux internautes, il ne peut donc pas ignorer le réseau qui gazouille.

EDIT : Il semblerait que les liens depuis la Timeline de son profil Twitter soient dorénavant en « dofollow », confère le tweet d’Aymeric Jacquet.

Il est bien sûr possible que je me trompe et que Google ne tienne pas compte des liens du réseau. Cependant il faut se rendre compte que Twitter n’est pas un réseau « fermé », il suffit de voir le nombre de sites agrégateurs de tweets.

Il me semble également avoir vu passer il y a quelques temps une infographie indiquant que Twitter était le réseau où les membres étaient les plus engagées, et donc les plus enclins à partager ce qu’ils y trouvent que ce soit sur des blogs, des forums ou des sites persos.

image logo digg impossible

Dernièrement, tu as ouvert un digglike avec un concept vraiment fun et nouveau. Peux-tu nous le présenter plus en détail et pourquoi l’avoir ouvert ?

En effet j’ai ouvert Digg:Impossible avec un très bon ami, Guillaume Epplin.

La particularité consiste à rédiger des diggs avec un champ lexical en relation avec le monde des agents secrets. Il y a vraiment moyen de se lâcher, de faire des publications plutôt funky, c’est typiquement le digg que tu publies en fin de journée quand tu n’as plus d’inspiration.

L’idée est venue très rapidement : un jour j’ai rédigé un communiqué de presse sur ce thème là et je me suis rendu compte que l’inspiration venait rapidement.

La suite, c’est un coup de fil à Guillaume, il a géré le développement d’une super façon et voilà le résultat !

Doit-on d’après toi garder un profil netlinking utilisant des digglike ou encore des annuaires ? N’est-ce pas risqué suite à l’update « Penguin » de Google ?

Je t’avouerai qu’en ce moment, je suis de plus en plus dans une optique d’acquisition de trafic global que de positionnement pur (même si j’ai toujours pour objectif d’améliorer le positionnement), du coup les annuaires, diggs et CP font moins partie de ma stratégie d’acquisition de liens, mais j’en utilise toujours de temps en temps.

L’update Penguin, c’est nous qui l’avons amenée avec nos contenus plus ou moins pourris que nous proposions sur les sites de CP.

La leçon à retenir, encore une fois cette pensée n’engage que moi, c’est qu’il faut proposer du contenu qui amènera les lecteurs sur le site de CP. C’est peut-être utopiste, mais rien n’empêche d’essayer.

Je pense qu’un bon site de CP ne doit pas avoir l’air d’en être un, les SEO l’ont bien compris en pensant aux CP thématiques.

Pour éviter de se faire choper à nouveau par Google, il faut proposer du contenu utile et pas un simple blabla commercial comme on le voit très souvent. Avec un peu d’imagination, il y a moyen de le faire sans trop se casser la tête en jouant avec l’actualité, avec des astuces, avec des références, etc…

En outre, quel est ton sentiment sur les polémiques actuelles à propos de la position dominante de Google et le fait qu’il soit parti en guerre contre les professionnels du Web ?

J’avoue être assez partagé.

Plus qu’un combat contre les professionnels du web, la firme de Mountain View cherche surtout à augmenter son chiffre d’affaires et on ne peut pas lui en vouloir pour ça, ça reste une entreprise.

À nous de jongler avec toutes ces évolutions. Il faut dire aussi que dans certains cas, on a rendu les SERP dégueulasses, Google nous fait un petit retour de bâton, c’est de bonne guerre.

Maintenant, ça nous permet également de nous rendre compte, ou plutôt de confirmer, qu’il ne faut pas non plus mettre tout nos œufs dans le même panier.

Je pense que c’est inconsciemment pour ça que je pense aussi à l’acquisition de trafic quand je place mes liens.

J’ai publié un article intitulé « pourquoi Google va droit dans le mur » il y a quelques temps sur Noviseo où je tenais un discours différent de la réponse que je viens de te faire, je ne suis pas passé à autre chose, je pense toujours la même chose que sur cet article, mais j’essaye d’être plus mesuré. Et puis, ma pensée dépend aussi de l’humeur du jour et des misères que me fait Google !

image logo visibilite live camp

Enfin dernière question, je vois que tu as mis un lien vers le Visibilité Live Camp sur ton blog alors vas-tu y participer ?

Malheureusement non, pour plein de raisons différentes mais qui ne m’excusent pas pour autant.

J’apprécie quand même fortement l’initiative de RaphSEO et je voulais pouvoir participer à ma façon à la réussite de ce projet.

Ce n’est pas pour faire de la lèche ou quoi que ce soit, mais du beau monde intervient sur ce séminaire. Raph a l’air d’avoir vraiment fait du beau boulot, d’autant que si on en croit ses tweets, ça a été parfois assez rock n roll à gérer.

Bien sûr c’est une fois le séminaire passé qu’il faudra le féliciter, mais je prends le risque de le faire en avance !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !