Vous êtes ici : Nicolas Augé . com » Web » Interview d’Antony Ravenach, gérant de la société Widea

Interview d’Antony Ravenach, gérant de la société Widea

Jan 20 2014

Bon, cela fait un moment que je n’ai pas fait d’interview alors je saute sur l’occasion pour vous présenter un web entrepreneur : Antony RAVENACH, gérant de la société WIDEA.

La société WIDEA est spécialisée dans l’édition et la mise en place de sites web « sur-mesure ». Mais intervient également pour du conseil, du référencement ou encore dans la création de webBook.

Pour accéder au site web de la société WIDEA, c’est par ici : http://www.widea.fr/.

Antony, sois le bienvenu au sein de mon blog et j’en profite pour te souhaiter une bonne année 2014.
 

Pour commencer, je vais te demander de te présenter et de revenir sur ton parcours.

Tout d’abord je tiens à te remercier de m’inviter sur ton blog. Bonne année à toi aussi, ainsi qu’à tous tes lecteurs.

Je m’appelle Antony RAVENACH, j’ai 33 ans et j’ai fondé WIDEA en 2008.

Concernant mon parcours, parallèlement à des études en économie, je me suis passionné pour le milieu informatique (phpnuke, phpbb, flash, serveur web,…).

A la fin de mes études, j’ai eu l’opportunité de créer une première société informatique avec un ami. J’ai revendu mes parts après un an de collaboration pour me mettre à mon compte et créer WIDEA.
 

Mon petit doigt m’a dit que tu travaillais pour de grands comptes, est-ce stratégique ou le résultat d’opportunités ?

Aujourd’hui ce serait plutôt le résultat d’opportunités.

Cependant, au fil des années et des projets, je travaille de plus en plus avec de grands comptes. Cela me permet de développer des projets de grande envergure.

Cela dit, j’aime aussi travailler avec des PME / TPE, ce qui me permet de les accompagner dans leurs communication web de façon plus globale.
 

D’une manière générale, trouves-tu que c’est plus valorisant de travailler pour de grands comptes en France ?

C’est toujours valorisant de se dire qu’on a participé à un projet pour un grand compte. Cela me permet aussi de mettre en valeur mes domaines d’expertise et de faire connaître WIDEA.

Mais c’est aussi réjouissant de construire tout un projet et d’amener une société à atteindre ses objectifs voire les dépasser !

De manière plus générale, je prends autant de plaisir à collaborer avec le chef d’entreprise, l’agence de communication ou le chef projet.
 

Quel bilan fais-tu de l’année 2013 concernant ta société ?

Les contrats sont plus durs à décrocher et les budgets plus serrés.

Il faut redoubler de créativité et adapter ses arguments commerciaux pour soutenir le développement de son activité. J’ai malgré tout fait une meilleure année que 2012, résultat de mon travail passé et du bouche-à-oreille.

J’ai gagné en productivité et j’ai su collaborer avec les personnes compétentes (référencement, développement, webdesign,…).

En bilan, l’année 2013 était l’année de la réflexion et 2014 sera celle du changement 😉

J’entame un virage important cette année. Terminé « WIDEA agence de communication globale », bienvenu Antony RAVENACH Freelance WEB, tout en conservant le nom de WIDEA évidemment.
 

Tu es désormais « freelance », peux-tu nous en dire plus sur cette activité ?

Les domaines d’intervention et d’expertise sont les mêmes. WIDEA (je) vient en complément d’une agence de communication souvent pré-existante.

J’interviens en direct ou en marque blanche, pour accompagner les PME, TPE ou grands comptes dans leurs projets de développement, d’intégration, de mailing, de référencement…

Il est important d’avoir une bonne gestion du temps. En effet, on peut très vite s’éparpiller dans les différents projets menés en parallèles et le temps passé à démarcher les clients (qui n’a pas passé 2/3 jours à la rédaction d’un devis ?).

Attention de ne pas sous-évaluer ni sur-évaluer le temps passé ! 🙂

Pour finir, je dirais que la réactivité, la qualité du travail et le réseau sont les clés du succès !
 

En tant que développeur, quel a été le pire problème auquel tu as été confronté ?

Un projet bien encadré, testé et suivi n’engendre jamais de problème qui ne puisse être rapidement résolu.

En fait, le pire problème auquel j’ai été confronté n’est pas un problème de développement mais de relation client pour le règlement d’une facture !
 

Enfin globalement, quel est ton point de vue sur le webmarketing ? Est-ce un domaine en complète mutation à l’instar du SEO ou les vieilles recettes sont-elles toujours d’actualité ?

C’est un milieu en évolution constante.

Avec l’explosion des réseaux sociaux et le web mobile, les exigences des clients évoluent. On s’oriente de plus en plus sur une navigation multicanal, l’accent est désormais mis sur les tablettes et les portables.

Nous sommes donc obligés d’effectuer une veille permanente et de nous former à l’évolution des nouveaux outils (HTML5, JQUERY,…).

Cet article vous a plu ? Partagez-le !