Vous êtes ici : Nicolas Augé . com » Référencement SEO » Merci Laurent Bourrelly !

Merci Laurent Bourrelly !

Juin 18 2014

Préambule

Je n’ai pas pour habitude d’écrire d’articles rendant hommage au sein de mon humble blog SEO mais force est de constater qu’en suivant la formation sur le cocon sémantique de Laurent Bourrelly, j’ai ouvert les yeux sur la puissance de l’optimisation « on site ».

La formation sur le cocon sémantique

Présentation du formateur

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Laurent Bourrelly, je vous invite à lire la page du VLC 2013 à propos de sa conférence qui parlait déjà à l’époque du cocon sémantique.

Laurent, c’est avant tout quelqu’un qui privilégie l’échange, le partage, le débat. C’est en tout cas, comme ça que je le vois de mon côté ! 😉
Alors quand il s’agit de se retrousser les manches et d’enfiler son habit de formateur pour faire comprendre au néophyte ainsi qu’au SEO aguerri ce qu’est le cocon sémantique, je peux vous assurer que Laurent y met du coeur.

Le format de la formation

Et il y met tellement ses tripes qu’il a finalement décidé de revoir son offre initiale de formation qui, d’après ce que j’ai compris, devait se cantonner à 2 offres : une offre VIP « Consulting + Formation » et une offre « Formation », celle que j’ai choisi, sans pouvoir consulter Laurent donc. A noter que pour ces 2 offres, le package formation vous donne accès à 10 vidéos.

Les 2 offres ont bien sûr été gardées mais en plus il a décidé « d’inviter » 5 personnes chez lui pour former en direct, en face à face, en petit comité, bref en format atelier. Cette offre baptisée « séminaire Week-end SEO chez moi » s’est déroulée du 14 au 15 juin 2014 (cliquez-ici pour en savoir plus) en témoigne les tweets ci-dessous :

Pourquoi vous devriez suivre la formation ?

Vous l’aurez compris, je n’étais pas parmi les 5 chanceux de la formation « in house » chez Laurent mais j’ai eu tout loisirs de visionner encore et encore les 10 vidéos sur ce fameux cocon et je n’ai pas été déçu !

Pour cause, cela fait maintenant 9 jours que j’ai mis en place un mini cocon sémantique au sein d’un site client et les résultats sont déjà au rendez-vous avec le passage de la 60ème à la 10ème position sur un mot clé peu concurrentiel ou encore de la 120ème à la 48ème position sur un mot clé moyennement concurrentiel.

A noter qu’il n’y a pas eu d’apport de backlinks, juste de la modification « on page » et « on site » et sachez que le nom de domaine est ancien.

Bref, je vous laisse vérifier par vous-même :

Comparaison des positions sans et avec cocon sémantique

Comparaison des positions sans et avec cocon sémantique

Je vous sens dubitatif alors voici une liste des avantages par ordre d’importance :

  1. Tout ce que vous avez pu lire sur le « on site » est résumé en 10 vidéos.
  2. Laurent dévoile tout ou presque : des logiciels aux concepts qu’il utilise au quotidien.
  3. Les concepts sont à la portée de tout le monde : pas de calcul savant ou prise de tête.
  4. Vous avez un cours accéléré sur comment marche le moteur de recherche Google.
  5. Les vidéos sont bien réalisées sans fioriture allant à l’essentiel.
  6. En 1 seul visionnage, vous pourrez déjà travailler 1 cocon pour tester.

Et je crois que je vais m’arrêter là car la liste serait indigeste sinon. Au cas où vous seriez conquis ou si vous avez tout simplement envie d’en savoir plus, Laurent raconte ça très bien au sein de sa page dédiée : Formation SEO spéciale Cocon Sémantique de A à Z.

Ma conclusion

Je terminerais en disant que depuis que j’ai mis en pratique les conseils de Laurent, je vois le SEO différemment et c’est vraiment enthousiasmant ! Il est vrai que la vision du SEO se cantonnant à obtenir des BLs c’est bien sympa mais perso ça m’a jamais fait « triper » sauf dans le cas du backlink arraché de haut lutte à coup d’huile de coude.

Alors là avec cette stratégie de contenus, moi qui aime tant les lettres, la littérature et la langue française (non je n’ai pas fait un BAC L, référence pour les anciens), j’avoue avoir un faible pour cette construction « on site » mettant le contenu en valeur.

Et c’est tellement logique en plus : on construit d’abord sa maison avant d’aller sonner chez les voisins pour la pendaison de la crémaillère, non ? Ben en SEO, c’est pareil : on construit d’abord son architecture et son maillage interne avant d’aller à la pêche aux backlinks !

Bref, le mot de la fin sera : merci Laurent !

EDIT du 19/03/2015

Pour ceux que ça intéresse, voici ce qu’a donné le cocon sémantique sur le fameux site client (blog dans la maroquinerie) :

Courbe du trafic analytics du site client

Courbe du trafic analytics du site client

Pour information, à l’écriture de cet article le 18/06/2014 le blog proposait ~ 20 pages (essentiellement des articles). Cette base a grossi tous les mois d’environ une 10aine de pages (ratio de 9 pages pour 1 article) pour arriver à mi janvier à 87 pages et 26 articles. Rien d’extraordinaire quoi ! 🙂

Remarque : ce ne sont évidemment que les pages indexées que je comptabilise ci-dessus.

Lecture complémentaire

Cet article vous a plu ? Partagez-le !